Portrait - Krystel Cloutier

Dernière mise à jour : 1 sept.



Nous sommes de retour pour un nouveau portrait inspirant en compagnie de Krystel Cloutier, 28 ans. Bien qu’elle soit née avec une audition impeccable, on lui diagnostique une surdité légère à l’âge de 6 ans en raison d’une surdité neurosensorielle légère et dégénérative aux deux oreilles. Son audition, aujourd’hui, a évolué au stade de surdité sévère. Ce qui fait d’elle une excellente oratrice et pratiquante de la langue des signes québécoise.

Elle nous confie qu’elle vient d’une famille de trois enfants, elle est la plus jeune et la seule des trois qui soit malentendante, elle partage cependant son expérience avec celle de son père, qui comme elle, est né entendant et a développé la même condition à l’âge de 6 ans.

Elle passe la majorité de sa vie à développer de profondes amitiés avec des personnes entendantes où elle apprendra à prendre une place importante, tout en sensibilisant son entourage à sa condition. Son côté sociable et extraverti lui a permis de développer facilement des liens d’amitié avec les autres élèves de l’école.


C’est lorsqu’elle rencontre son mari, lui-même sourd depuis l’âge de 3 ans, qu’elle fait la rencontre de plusieurs personnes sourdes et malentendantes. C’est alors qu’elle entre en contact avec la culture sourde et la beauté de la langue des signes québécoise.


Krystel nous avoue que son parcours auprès des écoles entendantes s’est très bien déroulé. De son primaire jusqu’à l'obtention de son diplôme en technique de réadaptation physique, elle avoue avoir adoré ses enseignants qui l’ont tous marquée par leur gentillesse et leur écoute pour ses besoins. Malgré quelques embuches au Cégep, elle a terminé ses études pour ensuite trouver du travail dans son domaine.


Depuis 2017, elle travaille comme technologue en physiothérapie au CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci. Elle travaille en particulier avec plusieurs aînés qui sont en quête de retourner à leur domicile suite à leurs traitements de physiothérapie. Elle nous avoue qu’elle adore cette clientèle pour qui son aide est essentielle et extrêmement gratifiante.


Krystel ne manque pas de rêves et d’objectifs ! Entre sa passion de la lecture, qu’elle aimerait transférer dans l’écriture d’un roman, et celle de voyager avec sa famille, elle avoue être surtout passionnée par la santé et les moyens pour vivre une vie saine et active.

Généreuse de nature, elle nous confie qu’elle donne du sang tous les 84 jours afin de pouvoir faire profiter les gens de son groupe sanguin O-, qui s’avère être le groupe sanguin universel.

Dans ses ambitions, elle se donne comme objectif de sensibiliser les gens sur la surdité pour s’assurer que plus de gens travaillent vers l’amélioration des conditions de la communauté.

Son plus grand conseil ? Simplement lâcher prise. Pour reprendre ses mots : « Oh combien ça fait du bien de juste ... lâcher prise ! ». Toujours écouter ses limites, ne rien faire sous pression et faire les choses pour soi et non pour les autres sont assurément des conseils que nous trouvons tout à fait intéressants. Dans ses mots, elle nous dit de laisser de côté les standards de la société et d’accepter les faits. La vie ne vient jamais avec un manuel d’instruction, il faut trouver sa propre voie.




106 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout